Concours d'admission

Le concours d'admission : ce qu'il faut savoir

Le concours qui se déroule partiellement à l'Académie de police est la voie unique pour votre admission à l'école de police, puis à votre engagement au sein de la Police cantonale vaudoise. Alors, pour être préparé au mieux pour cette épreuve, vous trouverez ici des explications et conseils indispensables. A vous de jouer!

Le processus de sélection des aspirants de la Police cantonale vaudoise répond à un niveau d'exigences et répond à des valeurs telles que l'équité, l'ouverture et le professionnalisme.

Déroulement des épreuves

Les candidats qui satisfont aux conditions d'admission passent un concours (seuls les meilleurs postulants sont retenus, en fonction d'un nombre de postes limités). Les aspirants admis à l'école de police sont choisis sur la base de leurs résultats et de leur personnalité.

Les épreuves portent sur les matières suivantes :

- Français : test de base (grammaire, vocabulaire et compréhension de l'écrit)
- Aptitudes physiques : tests d'endurance, de rapidité et d'agilité. Se préparer aux tests physiques
- Tests psychotechniques (3 dimensions, verbales, figurales et numériques)

Une première sélection est effectuée sur la base du français, de la condition physique et des tests psychométriques.
Puis, pour les candidats retenus à l'issu de cette première sélection :

- Français "épreuves complémentaires" (rédaction et synthèse de texte)
- Allemand (pour la police de sûreté uniquement) : test écrit et expression orale courante (niveau européen: A2-B1 minimum)
- Synthèse d'un texte et rédaction


Les candidats passent en outre des tests de personnalité ainsi qu'un examen médical et sont entendus dans le cadre d'entretiens de motivation.

La décision finale est effectuée à l'issue de divers entretiens complémentaires (psychologue-psychiatre, commission de sélection dirigée par le chef de corps).

L'ensemble de cette procédure de sélection se déroule sur plusieurs semaines.

Mettre toutes les chances de son côté


1 Aller à une soirée d'information ou à une journée test


2 Choisir le métier qui correspond le plus à sa personnalité


3 Vérifier son adéquation avec l'orientation choisie


4 Prendre connaissance des qualités requises


5 Remplir le formulaire d'inscription au concours


6 Se préparer aux tests de français

Exemple d'épreuve français extrait réf 2015-1 - corrigé.pdf
Objectifs spécifiques visés pour l'examen d'entrée à l'Académie(Conseil : faites-vous aider par un tiers qui vous dictera le texte, sur la base du corrigé de l'exercice)


7 Se préparer aux tests physiques

Course navette, force des bras, abdominaux, détente (video)
Course de 12 minutes: distance minimale: 1'800 mètres pour les femmes et 2'200 mètres pour les hommes.
Remerciements à la Police Cantonale de Genève pour sa collaboration.


... Ensuite, bonne chance !

 

Qualités requises

Bonne condition physique et résistance psychique

"Une excellente forme est indispensable pour rester vigilant pendant les piquets de nuit et pour pouvoir intervenir efficacement en toutes circonstances."

Source: brochure "gendarme" éditée par le CSFO (Centre suisse de Services Formation professionnelle, Orientation professionnelle, universitaire et de carrière).

Capacité d'analyse et de rédaction

"Nous devons savoir synthétiser les faits et rédiger des textes clairs, qui reflètent la réalité de l'évènement. C'est sur ces textes que s'appuieront les magistrats ou les assurances."

Sens de l'observation et capacité d'adaptation

"Lors d'une intervention, il faut être capable d'appréhender rapidement la situation, pour pouvoir réagir de manière adéquate et prendre aussitôt les mesures qui s'imposent."

Esprit d'équipe et loyauté

"Nous passons beaucoup de temps ensemble, dans le travail de proximité comme dans les interventions, et nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres."

Résistance au stress et sens des responsabilités

"Porter une arme n'est pas anodin; il faut être prêt à en faire usage, en dernier recours. Les têtes brûlées n'ont pas leur place dans nos rangs."

Équilibre personnel et empathie

"Même si on s'y prépare mentalement, la confrontation avec la mort est toujours un moment difficile. Parfois, nous devons aviser les familles du décès d'un proche; il faut trouver les mots justes tout en évitant de se laisser envahir par l'émotion."

Grand sens moral et probité

"Nous côtoyons toutes sortes de personnes, des gens honnêtes comme des délinquants. Nous devons être impartiaux et traiter chacun sans préjugé."

Icon01 Icon01
Icon02 Icon02
Icon03 Icon03
Icon04 Icon04
Icon01 Icon01
Icon02 Icon02
Icon03 Icon03
Icon04 Icon04