FAQ

Comment faire reconnaître mes diplômes/certificats étrangers?

Pour des questions relatives à la reconnaissance de diplômes ou de certificats étrangers, nous vous prions de contacter le service de reconnaissance des qualifications professionnelles qui seul, est à même de vous renseigner. 

Reconnaissances des diplômes étrangers
CSFO_reconn_dipl_etrangers.pdf
https://www.sbfi.admin.ch/sbfi/fr/home/themes/reconnaissance-de-diplomes-etrangers.html
Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche de l’innovation SEFRI
Point de contact pour la reconnaissance des qualifications professionnelles
Einsteinstrasse 2
3003 Berne
Tél. : +41 (0) 58 462 28 26
kontaktstelle@sbfi.admin.ch

Comment obtenir un extrait de casier judiciaire, de l'office des poursuites ou du registre ADMAS

Extrait du casier judiciaire
Les démarches pour l’obtention de votre extrait du casier judiciaire peuvent être faites dans chaque office postal ou sur le site ci-dessous.
http://www.e-service.admin.ch/crex/cms/content/strafregister/strafregister_fr

Extrait de l’office des poursuites
http://www.vd.ch/autorites/ordre-judiciaire/poursuites/

Extrait du registre ADMAS
Toute personne peut demander à l'autorité de retrait de son domicile de la renseigner sur les données la concernant. Elle recevra gratuitement un extrait de ce registre.
La demande doit être déposée soit au guichet de notre service (secteur des mesures administratives), soit par messagerie à : avertissements.retraits@vd.ch
En cas de questions, vous pouvez contacter le Service des automobiles et de la navigation au +41 (0) 21 316 82 10
http://www.vd.ch/themes/mobilite/automobile/retrait-de-permis-avertissement/antecedents-admas/

Comment se déroule le recrutement ?

Le recrutement débute plus d’un an avant le début de la formation et s’étale sur plusieurs mois, généralement entre décembre et juillet pour une entrée en formation en avril de l’année suivante.
Vous devez tout d’abord, pendant la période de postulation (décembre à mars, en fonction des années), vous rendre sur le site www.policier.ch et compléter votre dossier informatiquement. Par la suite, votre dossier "papier" (et les annexes demandées) doit nous être envoyé. Si votre candidature contient tous les prérequis, vous serez convoqué pour une première journée de tests (sport , français « base » et psychotechniques pour les candidats à la Police cantonale vaudoise, rédaction supplémentaire pour les candidats aux autres polices). Notez toutefois qu’une autre journée de tests complémentaires est organisée pour les candidats à la gendarmerie et à la police de sûreté. En cas de succès, les candidats doivent se présenter à un examen avec un psychologue et un psychiatre organisé par les polices et effectuer une visite médicale. En fonction des résultats et de l’appréciation qui est faite des candidats, ceux dont le profil correspond le mieux aux attentes sont convoqués à un entretien final avec l’état-major.

Dois-je être suisse pour entrer dans votre corps de police ?

Il faut être suisse ou engagé dans une procédure de naturalisation qui doit être terminée au plus tard avant la fin de l'Ecole d'Aspirants.

Pour des questions relatives à votre naturalisation, nous vous prions de contacter le secteur des naturalisations du service de la population qui seul, est à même de vous répondre quant à votre situation.

Service de la population, secteur des Naturalisations (VD)
http://www.vd.ch/themes/vie-privee/population-etrangere/naturalisation/
Avenue de Beaulieu 19, 1014 Lausanne (4ème étage)
Tél. : +41 (0) 21 316 45 91
info.naturalisation@vd.ch

Horaires d’ouvertures 
Centrale téléphonique : du lundi au vendredi, de 9h00 à 11h30
Guichet : du lundi au vendredi, de 8h00 à 11h30 et de 13h30 à 16h00

En cas de naturalisation, il est possible, en fonction de votre âge, que vous soyez appelé à effectuer votre service militaire. Afin de clarifier votre situation, une demande peut être formulée à cette adresse : www.vtg.admin.ch/fr/mon-service-militaire.html. La réponse sera jointe, si possible, au dossier de candidature.

En effectuant mon école dans un corps de police, puis-je changer de commune ou de canton par la suite ?

Le brevet fédéral, délivré après examen à l'issue de la formation de base, est reconnu par toutes les polices suisses.

Cependant, il faut avoir à l’esprit qu’un « rachat » de votre écolage, de l'ordre de plusieurs milliers de francs (dégressif) est demandé en cas de changement d'employeur durant les premières années d'activité, selon un barème fixé par chaque corps de police.

Est-ce qu’un aspirant reçoit un salaire? Si oui, quel est son montant ?

Il faut savoir que les aspirants sont rémunérés par leur corps respectif et dépendent donc du statut administratif de chaque employeur. Durant leur formation, les aspirants engagés par le canton de Vaud reçoivent environ CHF 4'000.- brut par mois (avec un treizième salaire).

Est-ce utile de grader à l’armée ?

Oui, si l’on considère que la formation de cadre militaire apporte certaines compétences utiles au métier de policier et une meilleure connaissance de soi.

Faut-il avoir fait son service militaire ?

Oui, si vous êtes « astreint au service », vous devez avoir terminé votre école de recrues avant le début de l'école de police. Si vous n'êtes pas astreint, vous pouvez tout de même vous présenter au concours d'admission.

J’ai 19 ans, puis-je postuler ?

Oui, vous pouvez postuler, mais la fourchette d’âge pour la Police cantonale est de 20 ans (au minimum, année de l'école) à 32 ans. Certaines polices municipales sont plus souples à ce sujet. Sachez, en outre, que vous pourriez être désavantagé par votre manque d’expérience et de maturité par rapport à des candidats plus âgés.

J’ai 32 ans et ½, puis-je postuler ?

Oui, vous pouvez postuler, mais vous devez savoir que la fourchette d’âge pour la Police cantonale est 20 à 32 ans (au maximum, année de l’école). Certaines polices municipales sont plus souples à ce sujet.

Je suis daltonien, puis-je postuler ?

Chaque candidat qui atteint la phase finale du processus de sélection pour l'école de police est soumis à un examen médical complet, qui comprend notamment une évaluation de la vision des couleurs. En cas de déficience plus ou moins importante de cette dernière, il appartient au médecin-conseil de déterminer l'aptitude ou non au métier de policier, sur la base de normes intercantonales. En cas de doute (vision des couleurs partiellement perturbée), le candidat est soumis à des tests complémentaires spécifiques, axés sur des situations pratiques (description de vêtements, reconnaître la couleur de véhicules, etc.).

L’Académie de police est-elle pratiquée sous la forme d’un internat ?

Non, il n’existe, en principe, pas d’obligation de stationner à l’Académie du lundi au vendredi. Cependant, certains cours ou engagements particuliers peuvent nécessiter de passer la nuit sur place. C’est pourquoi, chaque aspirant dispose gratuitement d'un lit sur le site pendant toute la durée de la formation.

Toutefois, la période initiale de formation, appelée Integro, implique de rester sur le site de l'Académie durant les 7 premières semaines.

Où se trouve l'Académie de police ?

L'Académie se trouve à la frontière des cantons de Vaud et du Valais, dans la région de St-Maurice / Lavey.

Peut-on commencer par la gendarmerie et rejoindre ensuite la police de sûreté ?

Oui, il est possible de postuler après quelques années de service pour une fonction dans les différentes brigades judiciaires au sein de la police de sûreté. Cependant, le nombre de postes accessibles par transfert entre les corps est limité.

Que faire pour devenir conducteur de chien ?

Vous devez tout d’abord exercer votre métier 2 ans, soit 1 an dans une unité de Gendarmerie mobile (police secours) et 1 an en poste (Gendarmerie territoriale). Par la suite, une postulation de votre part est possible dès la parution à l'interne d’une mise au concours du poste. Si cette dernière est reçue favorablement, un temps d'essai de quelques mois où vous montrerez votre intérêt et vos qualités vous sera demandé. Au terme de cette période, vous pourrez intégrer la brigade canine, avec un jeune chien en formation.

Que faire pour intégrer le groupe d'intervention ?

Vous devez tout d’abord exercer votre métier 2 ans, soit 1 an dans une unité de Gendarmerie mobile (police secours) et 1 an en poste (Gendarmerie territoriale). La sélection pour les groupes d'intervention passe par des examens d'aptitudes physiques et psychologiques.

Quel est le salaire d'un policier travaillant à la Police cantonale vaudoise?

Le salaire brut à la Police cantonale vaudoise dépend du nombre d'année(s) d'expérience. Voir le détail dans la liste ci-dessous (valeur 2016) :

  • aspirant-e gendarme : env. CHF 4'130 brut
    aspirant-e sûreté : env. CHF 4'290 brut

  • gendarme : env. CHF 6'000 brut (avec l'indemnité principale)
    NB : Ces chiffres sont indicatifs et peuvent être modifiés selon l'âge du policier à la sortie de l'école.
  • inspecteur C : env. CHF 6'300 brut (avec l'indemnité principale)
    NB : Ces chiffres sont indicatifs et peuvent être modifiés selon l'âge du policier à la sortie de l'école.
Un treizième salaire est versé, ainsi que des allocations familiales et d'éventuelles indemnités. Précisons qu'il s'agit ici d'une progression normale pour autant que les évaluations de la collaboratrice ou du collaborateur soient conformes aux exigences requises pour obtenir un grade supérieur.

Quelle est la différence entre la gendarmerie et la police de sûreté ?

Les gendarmes assurent l’ordre, la sécurité et la tranquillité publics sur un territoire défini. Leur mission est de faire respecter les lois par l’information, la prévention, la répression, l’aide et l’assistance.
Les inspecteurs de la police de sûreté effectuent, quant à eux, principalement un travail d’investigation, de contrôle, d’intervention et de rédaction sur le plan judiciaire lorsque des délits ou des crimes ont été commis.
Le métier d’inspecteur s’exerce exclusivement en tenue civile tandis que le métier de gendarme requiert le port de l’uniforme. La police de sûreté est une police « criminelle », exerçant la police judiciaire de moyenne et grande criminalité. Il faut noter toutefois qu'un gendarme est aussi un agent de police judiciaire et que, à ce titre, il effectue des enquêtes.

Quelle est la différence entre les polices communales et la Police cantonale ?

Que vous décidiez d’intégrer une police communale ou la Police cantonale, vous suivrez la même formation au sein de l’Académie.

Les différences se situent après la formation, au niveau des activités de police exercées, selon le statut de chaque corps de police.

Quelle est la différence entre un gendarme et un policier ?

Le policier est un terme générique qui désigne aussi bien un inspecteur qu'un gendarme ou un agent de police municipal. Les gendarmes sont des policiers cantonaux qui effectuent, en uniforme, l'ensemble des tâches de police (police-secours, police judiciaire, police administrative, police de proximité, maintien de l'ordre, etc.).

Quelle formation est conseillée avant d’entrer à l’Académie ?

Vous devez être en possession d'un CFC au minimum ou d'une formation jugée équivalente; vous pouvez également avoir terminé avec succès une voie gymnasiale ou êtes en cours d'études universitaires. Certains diplômes "en 2 ans", comme par exemple un diplôme de commerce E délivré par le Groupement suisse des écoles de commerce (GEC), peuvent également être considérés comme valables.

Suis-je obligé d’habiter le canton de Vaud?

A la Police cantonale vaudoise, il n'y a pas de restriction quant au lieu d'habitation. Toutefois, lorsque les gendarmes et les inspecteurs sont astreints à un service de piquet ou de permanence, et pour toute la durée de cette contrainte, ils doivent être en mesure d’atteindre leur lieu de prise de service dans un délai de 30 minutes maximum.

Icon01 Icon01
Icon02 Icon02
Icon03 Icon03
Icon04 Icon04
Icon01 Icon01
Icon02 Icon02
Icon03 Icon03
Icon04 Icon04